pore


pore

pore [ pɔr ] n. m.
• fin XIIIe; lat. porus, gr. poros « passage »
1Chacun des minuscules orifices de la peau où aboutissent les sécrétions des glandes sudoripares. Cour. Orifice cutané d'une glande sudoripare ou de la glande sébacée d'un poil. Pores dilatés; bouchés, obstrués ( acné) . « Une sueur froide sortit soudain de tous les pores de cette femme » (Balzac). Loc. Par tous les pores : de toute sa personne. « on percevait par tous les pores l'harmonie qui se dégage de la douceur colossale des choses » (Hugo).
2(1765) Bot. stomate.
3(1444) Phys. anc. Interstice, espace vide dans une substance.
Mod. Géol. Interstice d'une matière poreuse.
⊗ HOM. Porc, port.

pore nom masculin (bas latin porus, du grec poros, passage) Très petit orifice à la surface de la peau par où s'écoulent la sueur ou le sébum. Très petit orifice des tubes des champignons, des parties aériennes des plantes (feuilles, par exemple). Canal microscopique existant au sein d'une matière solide compacte. Astronomie Petite tache solaire souvent éphémère, qui se compose généralement d'une ombre sans pénombre. ● pore (expressions) nom masculin (bas latin porus, du grec poros, passage) Par tous ses pores, par toute sa personne, dans tout son comportement : Parvenu qui sue la fatuité par tous ses pores. Pore du bois, lumière des vaisseaux, dans les espèces feuillues, susceptible d'apparaître sur la surface d'une pièce de bois. Pore ambulacraire, perforation des plaques calcaires des zones ambulacraires des oursins donnant passage à un tube ambulacraire. Pore aquifère, orifice du système aquifère des échinodermes au niveau de la plaque madréporique. Pore exhalant, chez les spongiaires, synonyme de oscule. Pore inhalant, chez les spongiaires, synonyme de ostium. ● pore (homonymes) nom masculin (bas latin porus, du grec poros, passage) porc nom masculin port nom masculinpore (synonymes) nom masculin (bas latin porus, du grec poros, passage) Zoologie. Pore exhalant
Synonymes :

pore
n. m.
d1./d Chacun des orifices microscopiques, à la surface de la peau, où débouchent les canaux des glandes sudoripares.
|| Par ext. BOT Pores d'une feuille.
d2./d Chacune des très petites cavités que présentent certaines matières minérales.

⇒PORE, subst. masc.
Le plus souvent au plur.
A.PHYS. ANC. Interstice séparant les molécules d'un corps. Nous nous représentons les parties intimes de tous les corps de la nature, séparées les unes des autres par des espaces vides, que nous appelons les pores de la substance (POISSON, Mécan., t.2, 1811, p.2):
1. Si l'on mêle de l'alcool avec de l'eau, le volume du mélange devient sensiblement moindre que la somme des volumes des deux parties, attendu que l'eau étant un corps poreux, une partie de l'alcool se loge dans les pores.
CHESN. t.2 1858.
B. —Très petit orifice de la surface d'un corps, très petite cavité d'un corps. Pores du bois, de la coquille des oeufs, d'une éponge, d'un filtre, d'un mortier, d'une pierre, du sol, du sucre, de la terre. Les pores absorbans des parois du tube alimentaire ou intestinal (LAMARCK, Philos. zool., t.2, 1809, p.133). La magnésie (...) reste pulvérulente et remplit les pores du ciment (CLÉRET DE LANGAVANT, Ciments et bétons, 1953, p.77). V. filtre ex. de Rostand:
2. Le brunissage est un travail assez coûteux mais qui a l'avantage de durcir par écrouissage les dépôts galvaniques et d'en resserrer les pores.
GASNIER, Dépôts métall., 1927, p.256.
BOT. Synon. vieilli de stomate. Dans les étamines, les anthères opèrent quelquefois leur déhiscence (...) par un pore (PRIVAT-FOC. 1870).
En partic. Très petit orifice à la surface de la peau auquel aboutit le canal excréteur des glandes sudoripares et sébacées. Pores de la peau. Serge voyait de près le grain de sa peau et les pores un peu dilatés sur les ailes du nez (NIZAN, Conspir., 1938, p.214). L'eau perlait de ses pores et trempa d'un seul coup sa chemise (SARTRE, Mort ds âme, 1949, p.30).
Au fig. [Les pores considérés comme moyen de communication, d'échange entre une personne et le monde extérieur] La nuit filtrait en moi, fraîche comme un breuvage; Mes pores la buvaient délicieusement (DIERX, Lèvres closes, 1867, p.180). Ses sentiments, ses croyances me pénétraient par chaque pore (GOBINEAU, Pléiades, 1874, p.45). L'ardeur, la fierté, la hardiesse, on ne savait quoi de terrible, lui sortaient par chaque pore (POURRAT, Gaspard, 1925, p.148).
Par tous les/mes, tes... pores. Par toute sa/ma, ta... personne. Mentir par tous les/ses pores; respirer, suer la force par tous les/ses pores; la joie, le mensonge lui sort par tous les pores. Je suis peuple, je me sens ouvrier par tous les pores (SAND, Compagnon Tour de Fr., 1840, p.360). Sa voix qui vient des profondeurs de l'être, est comme chargée du fluide magnétique, elle entre en l'auditeur par tous les pores (BALZAC, U. Mirouët, 1841, p.72). La musique était une volupté pour elle; elle la buvait par tous ses pores comme Danaé la pluie d'or (ROLLAND, J.-Chr., Foire, 1908, p.800). V. béatitude ex. 6.
Prononc. et Orth.:[]. Homon. porc, port. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.1. Fin XIIIes. «ouverture imperceptible dans la peau» pores dou cuir (Trad. du De Arte venandi cum avibus de l'Empereur Frederic, éd. G. Holmér, 6, 11); 2. XVIes. [date du ms., oeuvre trad. en 1444] «chacun des interstices qui séparent les molécules d'un corps» (Trad. du Gouv. des princes de G. Colonne, Ars. 5062, f° 222 v ° ds GDF. Compl.); 3. 1690 «vide d'une roche» (FUR.); 4. 1765 bot. (Encyclop. t.13). Empr. au lat. porus «conduit, passage», empr. au gr. «id.». Fréq. abs. littér.:221. Fréq. rel. littér.:XIXes.: a) 543, b) 277; XXes.: a) 226, b) 191.

pore [pɔʀ] n. m.
ÉTYM. 1530; porre, 1314; lat. porus, grec poros « passage ».
1 (Le plus souvent au plur.). Chacun des minuscules orifices de la peau où aboutissent les sécrétions des glandes sudoripares.Cour. Orifice cutané d'une glande sudoripare ou de la glande sébacée d'un poil. || Sécrétion de sébum, de sueur ( Transpiration) par les pores de la peau ( aussi Exsuder). || L'eau perlait (cit. 4) de ses pores. || Pores dilatés; bouchés, obstrués (→ Huiler, cit. 3). Acné.
1 Une sueur froide sortit soudain de tous les pores de cette femme.
Balzac, la Duchesse de Langeais, Pl., t. V, p. 206.
Fig. Par tous les pores : de toute sa personne. || « Il sue l'hypocrisie par tous les pores » (Académie).
2 (…) le soleil donnait à la création cette caresse, la lumière : on percevait par tous les pores l'harmonie qui se dégage de la douceur colossale des choses (…)
Hugo, Quatre-vingt-treize, III, III, VII.
Cytologie. || Pores de la membrane plasmique, de la membrane nucléaire. || Pores de la membrane (cellulaire) excitable (fibre musculaire, neurone). Canal (membranaire).
2 Bot. Chacun des minuscules orifices des parties aériennes des plantes. Stomate.Pore germinatif d'une spore ou d'une graine ( Micropyle) : orifice permettant la germination.
3 (1444). Hist. sc. (Au plur.). Interstices, vides entre les molécules des corps. Trou. || Les pores de l'or, d'un grain de sable (→ Imperceptible, cit. 10). || On expliquait par les pores certaines propriétés de la matière. || Théories des pores et de l'éponge.
3 Pore (Physique) on donne ce nom aux petits intervalles qui se trouvent entre les particules de la matière dont les corps sont composés; intervalles qui sont vides ou remplis d'un fluide invisible.
Encycl. (Diderot), 1765, art. Pore.
Mod. Géol. Interstice (d'une matière poreuse). Porosité. || Les pores d'une pierre ponce, d'un sédiment. || L'eau de pluie s'infiltre dans les pores des roches.
4 (Les eaux) se perdent dans les pores du sol, mais lentement.
Balzac, le Curé de village, Pl., t. VIII, p. 673.
DÉR. Poreux.
COMP. Blastopore, millépore. — V. Madrépore, tubipore.
HOM. Porc, 1. port, 2. port.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Pore — Saltar a navegación, búsqueda Pore Bandera …   Wikipedia Español

  • pore — pore; pseu·do·pore; sal·am·pore; singa·pore; tricho·pore; ac·ro·pore; tu·bi·pore; tu·bu·li·pore; …   English syllables

  • Pore — may refer to:In animal biology and microbiology: * Sweat pore, an anatomical structure of the skin of humans (and other mammals) used for secretion of sweat * Canal pore, an anatomical structure that is part of the lateral line sense system of… …   Wikipedia

  • pore — Ⅰ. pore [1] ► NOUN ▪ a minute opening in the skin or other surface through which gases, liquids, or microscopic particles may pass. ORIGIN Greek poros passage, pore . Ⅱ. pore [2] ► VERB 1) ( …   English terms dictionary

  • Pore — Sf std. (15. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus l. porus m., dieses aus gr. póros m., eigentlich Durchgang , zu gr. poreĩn auf dem Weg bringen, hinüberbringen, schicken u.ä., zu gr. pérān drüben, hinter, jenseits . Adjektiv: porös.    Ebenso nndl.… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Pore — »feine ‹Haut›öffnung«: Das Substantiv wurde im 15. Jh. aus gleichbed. spätlat. porus entlehnt, das seinerseits aus griech. póros »Durchgang; Öffnung; Pore« übernommen ist. Dies ist eine Bildung zum Stamm der mit dt. ↑ fahren urverwandten Verben… …   Das Herkunftswörterbuch

  • Pore — Pore, n. [F., fr. L. porus, Gr. ? a passage, a pore. See {Fare}, v.] 1. One of the minute orifices in an animal or vegetable membrane, for transpiration, absorption, etc. [1913 Webster] 2. A minute opening or passageway; an interstice between the …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Pore — Pore, v. i. [imp. & p. p. {Pored}; p. pr. & vb. n. {Poring}.] [OE. poren, of uncertain origin; cf. D. porren to poke, thrust, Gael. purr.] To look or gaze steadily in reading or studying; to fix the attention; to be absorbed; often with on or… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • pore — pore, pour The verb pore means ‘to think closely about (a subject)’ and is chiefly used in the phrasal verb to pore over (a book etc.). It is sometimes mistakenly written as pour, perhaps by false analogy with ‘pouring attention’ over something …   Modern English usage

  • pore — [n] small aperture in skin foramen, opening, orifice, outlet, stoma, sweat gland, vesicle; concept 418 pore [v] go over carefully brood, contemplate, dwell on, examine, look over, muse, peruse, ponder, read, regard, scan, scrutinize, study;… …   New thesaurus


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.